T’as peut-être pas remarqué parce que ça ne se voit pas bien, mais je suis obsédé par la course à pied. Eh oui ! J’y pense même quand je regarde un film une bonne série télé. Donc quand le sus-mentionné film ou la sus-mentionnée série parle de course, évidemment je le remarque et ça compte pour moi ! Je me suis donc dit que j’allais commencer une série d’articles sur des films et séries à regarder et qui mentionnent la course à pieds, même si ce n’est pas le thème central.

Forrest Gump Point in Monument Valley

Forrest Gump Point à Monument Valley photo de Chao Yen

Forrest Gump

La référence la plus célèbre à la course à pieds dans le cinéma est probablement Forrest Gump, réalisé par Robert Zemeckis et avec un très jeune Tom Hanks en 1994. C’est vraiment un classique à voir. L’histoire de Forrest Gump s’entremêle avec l’Histoire contemporaine des États-Unis: il rencontre Elvis Presley ainsi que plusieurs présidents, il va au Vietnam pour se battre sous la bannière étoilée, joue au ping pong contre les chinois et est à l’origine de plusieurs grosses sociétés américaines, dont Apple de manière fictive, mais aussi la Bubba Gump Shrimp Co qui a été créée suite au film !

Tout le monde se souvient de la réplique culte « Cours Forrest, cours » de cette scène mythique ou il passe d’handicapé à coureur puis à star du football américain jusqu’à rencontrer le président des US of A. Non seulement cette scène est émouvante mais elle est aussi vraiment drôle, ce qui résume bien le film en général :

Plus tard, il part courir à travers les États-Unis pendant 3 ans. Un exploit probablement inspiré par la Trans-American footrace [en] créée dans les années 20. Mais depuis 1994, c’est Forrest Gump lui-même qui a inspiré des quantités de coureurs à faire de même. Bien que je pense qu’aucun d’entre eux n’a eu autant d’influence sur la culture américaine que lui : pendant son ultra, il est crédité (dans la fiction) de l’invention des smileys et de la célèbre expression « shit happens ». Pas mal hein ?

Si tu n’as pas encore vu le film alors va te cacher et cours louer la VHS aussi vite que possible (ou alors achète le DVD sur Amazon). Et juste pour le plaisir, voilà la scène où il travers les États-Unis en courant (en anglais) :