French Bloke Runs

Tais-toi et cours !

Tag: Musique

Sonic la bête de foire

Ça fait longtemps que je n’ai pas râlé sur ce blog et je sais que tu aimes ça, donc voici un petit coup de gueule gratuit pour ton plaisir. Sérieusement, Sonic, c’est pas un phénomène de foire ? Quand j’était plus jeune, j’avais (et j’ai toujours) une Sega Mega Drive II (Genesis II chez les ricains) avec tous les jeux Sonic, y-compris Sonic & Knuckles sur lequel on pouvait empiler d’autres cartouches pour débloquer de nouveaux jeux. À l’époque, la mascotte bleue était vue comme un concurrent sérieux à Super Mario – rétrospectivement c’est risible – et j’avoue que j’était un vrai fan. Maintenant je me rends compte que ce n’était qu’un tissu de mensonges.

Premièrement, les hérissons ne sont pas bleus et ils ne portent pas de chaussures. Je vais mettre ça sur le compte de la licence artistique, mais ce n’est pas réaliste. Au moins, il porte des chaussures rouges et c’est ça qui compte (tu te souviens ?), bien que je n’ai jamais vu de chaussures de course avec des boucles en métal plutôt que des lacets (ça aussi ça n’est pas réaliste).

Deuxièmement, dans la vraie vie les hérissons sont ridiculement timides. J’ai récemment dû nourrir le hérisson de mes voisins pendant 2 semaines, donc j’ai une expérience de premier rang dans le domain. Dès que je l’approchais, il se mettais à trembler frénétiquement de peur ! Maintenant, tu ne vas pas me faire croire que ce petit bonhomme peut courir à travers le monde et tuer de méchants robots sans être terrifié ? Je n’y crois pas une seconde.

Et puis il y a la question de sa spécialité de course. Sonic peut sprinter pendant quasiment tout le jeu sans une goutte de sueur. Sérieusement ? Soit t’es un sprinteur, soit t’es un coureur de fond, éventuellement coureur de distances moyennes, mais tu ne peux certainement pas sprinter plusieurs heures d’affilée ! D’accord, les marathoniens d’élite courent 42,195 km à une allure plus rapide que je ne coure un 100 m. Mais ni Usain Bolt, ni Dennis Kimetto ne peut courir cette distance à 1 minute 40 du kilomètre !

Tu vas me soutenir que Sonic a des super pouvoirs et qu’il triche avec des ressorts et autres ingénieux appareils, mais je trouve cela douteux au mieux. Personne ne va plus vite avec des Kangoo Jumps qu’avec de vraies chaussures. Encore une lubie risible des années 90. Et je ne pense pas qu’on puisse prétendre doubler sa vitesse avec des chaussures à ressort comme les Enko ou les Adidas Springblade, c’est grotesque.

Néanmoins, malgré toute la médisance dont je viens de gratifier Sonic, il restera toujours le meilleur dans mon cœur. Comment pourrait-il en être autrement après avoir écouté la superbe musique composée par Masato Nakamura ?

Matos : l’utile et l’inutile

Après pas loin d’un an de course et pas mal d’argent dépensé dans du matos de course et des gadgets, je commence à avoir une bonne opinion de ce qu’il est utile ou inutile d’acheter.

Haut

Absolument indispensable. Ne cours surtout pas de longues distances avec des t-shirts en coton. Il faut acheter des haut en tissus techniques contenant par exemple du polyester et de l’élasthanne. Mes préférés sont ceux de Tribesports (je n’ai aucun accord commercial avec eux, ils sont juste vraiment bons). Si le coton est à prohiber impérativement, je te recommande aussi de ne pas courir avec les t-shirts donnés lors des courses parce qu’ils sont ne sont généralement pas près du corps. Si tu ne suis pas ces conseils, tu risques d’avoir les tétons douloureux, sois prévenu : Touche-à-tout l’a appris à ses dépens au semi-marathon de Bordeaux.

Bas

Il est sans doute moins important d’avoir un bon short pour la course que d’avoir un bon haut. Mais il est vraiment plus agréable de courir avec un short ultra-léger et je pense que ça vaut la dépense. Encore une fois, le coton provoque des irritation l’intérieur des cuisses, donc à éviter à tout prix.

Le jours froids d’hiver, des collants ou des leggings sont vraiment apprécié, mais j’ai remarque qu’acheter les premiers prix est suffisant.

Chaussettes

Ne gâche pas ton argent là dedans. Je ne vois pas la différence entre mes chaussettes basses de course Décathlon à 2 € et ma paire de chaussettes Mizuno avec coussinets et double épaisseur à 15 €. Si tu veux éviter les ampoules, la solution est à chercher du côté des chaussures, pas des chaussettes.

Accessoires

Je n’ai pas encore essayé tous les accessoires mais j’ai l’impression que la plupart sont inutiles (OK, une gourde peut servir lors d’une longue course ou d’un trail). L’unique accessoire que j’emporte à toutes mes courses c’est un bracelet éponge pour m’essuyer le front et éviter que la transpiration ne me coule dans les yeux.

Je n’ai pas encore d’opinion sur le matos de compression. Il se peut que cela serve, mais je suis convaincu que pour éviter les courbatures, il n’y a rien de mieux qu’une longue séance d’étirements après la course.

Gadgets

Encore une fois, je suis super fan des gadgets mais je dois admettre que la plupart ne sont pas vraiment utiles. Je dirais que la montre est le seul qui peut vraiment aider a s’améliorer, et à un niveau débutant comme le mien, on a surtout besoin du chrono et de la vitesse instantanée, la nécessité d’un cardiofréquencemètre est contestable. Je pense que les coureurs n’ont vraiment pas besoin d’un téléphone ou d’un lecteur mp3. Certains pensent même que si tu as besoin de musique en courant, c’est que tu n’aimes pas courir.

Chaussures

Je vais finir avec le plus important dans le matos : les chaussures ! Bien sûr, elles sont utiles et il est essential d’avoir des chaussures qui conviennent à son style de course – comme tu le sais déjà, je suis un défenseur des chaussures minimalistes et du style barefoot (pieds nus). Mon conseil est de toujours acheter une taille plus grand, ça permet d’éviter les ampoules et les ongles noirs, surtout si tu as un pied grec ou celtique comme moi.

Maintenant, j’aimerais faire valoir la thèse opposée, comme quoi les chaussures sont inutiles. Je fais doucement la transition vers la course pieds nus (j’ai déjà testé des trucs bien minimaux). Avec un peu de chance, dans quelques mois ou années, je serai capable de disputer des courses pieds nus !

Tired shoes

Chaussures fatiguées ou pourquoi il est important d’acheter une nouvelle paire avant 800 km

Une playlist pour courir vite et bien

Il y a un certain temps, je t’ai conseillé de changer ta technique de course. Un bon moyen d’améliorer ta technique de foulée est d’avoir une cadence plus rapide. Courir entre 180 et 200 foulées par minute te forcera naturellement à des foulées plus courtes et à poser le milieu du pied en premier, plutôt que le talon. Et BAM! C’est déjà la moitié du chemin vers une bonne technique de course.

Écouter de la musique au bon tempo aide naturellement à se caler sur la bonne cadence. À une époque, Spotify proposait des playlists à différents tempos, mais la plus rapide était à 170 bpm. Maintenant, l’app détecte ton rythme de course pour adapter le tempo de la musique diffusée, mais ça n’aide pas vraiment à se forcer à courir à une nouvelle cadence.

Rassure toi, j’ai la solution pour toi ! J’ai créé une playlist de 100 titres entre 190 and 200 bpm, parfois entre 95 to 100 bpm mais j’imagine que tu sais multiplier par 2, non ? Il y a beaucoup de musique britannique et américaine, mais aussi quelques titres français (quelle surprise) et de la musique d’Argentine, de Serbie, d’Italie, d’Islande, de Suède, d’Algérie, d’Espagne, d’Irlande et probablement d’autres pays que j’ai oubliés.

Certaines chansons sont bizarres, cheesy ou bruyantes, mais ne t’inquiète pas, c’est principalement de la musique écoutable (et quelques merdes, mais je voulais arriver à 100). De toutes façons ce n’est pas une playlist pour écouter tranquillement dans ton canapé, c’est une playlist pour courir, alors mets-là en shuffle et cours !

Voici les liens:

Headphones

Écouteurs – Photo de Javierosh

© 2018 French Bloke Runs

Theme by Anders NorenUp ↑