Bienvenue sur mon blog. Il s’appelle French Bloke Runs parce que je suis français, je suis un gars (bloke en anglais d’Angleterre) et je cours.

Si tu veux:

  • lire des histoire de course
  • lire des histoires de coureurs
  • apprendre a courir sans te blesser
  • rester motiver et t’améliorer
  • lire des tests absurdes (et parfois des critiques sérieuses)
  • mais surtout si tu veux te marrer un bon coup

Alors t’es au bon endroit !

French Bloke court à Greenwich

French Bloke court à Greenwich (photo: Anaïs Photographie)

J’ai emménagé à Londres en 2012, et de cagibi en trou à rats,  je me suis finalement installé dans un joli chez-moi à Greenwich. Oui, le Greenwich qui a donné son nom au célèbre méridien et qui se prononce grainitch’, pas grinouitche. Là, j’ai commencé à courir sérieusement à l’été 2015, bien que ce ne fût pas ma première tentative.

Dans ce blog, je parlerai de ma vie quotidienne de coureur et de mes courses, je donnerai mon avis sur des livres et sur du matos pour coureurs, peut-être que je parlerai même de technique de course, d’entraînement et des trucs qui marchent ou ne marchent pas pour moi, sachant que ne pas me blesser est une de mes priorités.

Je vais essayer d’être régulier et de ne pas être trop chiant à lire. Je vais très certainement mentionner des personnes qui comptent dans ma vie de coureur. Parmi elles, il y aura des personnages récurrents :

Grand Polak: L’énergique polonais dégingandé qui m’a poussé sur la voie de la course à pied. Aspirant olympien, il est mon inspiration lorsqu’il s’agit de courir. Accessoirement mon meilleur pote de ce côté de la Manche.

Le Rital Taiseux: Geek de la course, nerd des chaussures. C’est lui qui m’a recommandé ma nouvelle bible : « Born to run ». C’est vers lui que je me tourne quand je dois choisir ma prochaine paire de chaussures.

Papi Ronchon: Il n’est pas si vieux que ça, mais il est vraiment ronchon, crois moi. Cycliste militant à São Paulo bien avant de venir s’installer à Londres, il a récemment décider de se mettre à courir pour perdre sa brioche. Il est amoureux de Fée Crayon qui le lui rend bien. Cette dernière a un joli site où l’on peut voir ses dessins.

Draculito: Le vampire hipster super gentil. Jamais en manque de nouvelles idées d’activités, que ce soit une randonnée dans la forêt britannique, une semaine de ski dans sa Transylvanie natale ou une soirée dans un théâtre confidentiel à la mode. Il est aussi le compagnon de Yoga Girl.

Wonder Woman & Superman: Couple magnifique venant de cette magnifique région qu’est la Galice. Elle skie comme un déesse et a au moins 4 doctorats. Il est fort comme un boeuf et est un développeur de génie.

Choupichouette: La femme avec qui j’ai partagé six ans de ma vie. Intelligente, parle plus de 5 langues humaines et apprend une ribambelle de langages informatiques. Court, nage et fait du vélo mais n’est pas triathlète.

Cuisiniere folle : une très bonne amie restée en France. Elle court comme elle cuisine : vraiment vraiment bien, mais trop.

Touche-à-tout : un vieux frère d’armes. C’est avec lui que je courrais quand je détestais ça, sa simple présence m’aidait à supporter cette torture.

Papa Musique : passé de pote de beuverie à papa de deux beaux enfants, et maintenant un coureur. Je vous le dis, sa vie est sur la mauvaise pente.

Grand Frenchie: Un de mes plus vieux amis. Il a été grand et fin pendant très longtemps mais il essaye de faire des biscotos et des pecs ce qui me donne une occasion unique d’être meilleur que lui à la course.

Et puis pourquoi pas toi ? Si tu participes aux mêmes courses que moi, je parlerai de ce mec qui m’a gêné dans le premier virage ou de cette nana qui portait un jogging ridicule, et avec un peu de chance, ça sera toi ! J’annonce mes participations aux courses ici même (sous la pub sur le côté) et sur les buzz buzz sociaux.

Bienvenue sur mon blog !

PS: Suis, partage, aime, déteste, retweet mes trucs sur Facebook et Twitter (version anglaise uniquement, ces machins là sont un peu pourris quant il s’agit du support multilingue).

Bannière : photo de Davide d’Amico